Spotlight

C’est souvent les films qui font le moins de bruit qui produisent les meilleurs surprises. Spotlight fait partie de ces heureuses découvertes.

 

Filiation assumée et réussie du film « Les hommes du président », Spotlight narre l’enquête d’une équipe de journalistes d’investigation du Boston Globe sur une affaire de pédophilie à grande échelle touchant l’église.

Afficher l'image d'origine


Parfaitement rythmé, le long-métrage démarre d’une simple affaire de laquelle il va découler un véritable scandale societal. Cohérent et fluide à l’image de ses personnages et du déroulé de l’intrigue, Spotlight évite tous les pièges. Tom McCarthy épouse la rigueur et la sobriété de son sujet dans sa réalisation et offre une réflexion brillante sur le journalisme comme « contre-pouvoir ».

Les personnages ont été écrits avec une grande précision et ça se sent. Spotlight est un film incarné,incarné par un casting de haute volée : Mark Ruffalo, Michael Keaton, Rachel McAdams, Liev Schreiber. Chacun donne son style, son humanité pour donner à l’ensemble une véracité à nul autre pareil. Sans se perdre dans des considérations privées, le spectateur est uniquement confronté au côté professionnel des protagonistes et à leur obsession (à l’image du « Zodiac » de Fincher).

Afficher l'image d'origine

À travers ce film, le journalisme retrouve ses lettres de noblesse sans pour autant oublier de faire son autocritique. Une œuvre à montrer dans toutes les écoles de journalisme.

Publicités